Réunion Grand-Place (Dragons 26-11-17)

Ce dimanche 26 dernier, le célèbre magazine « Put Some Respeck On My Name » organisait un concours pour dénicher les meilleurs paparazzis sur Terre, avec une récompense colossale à la clé. Attirés par l’appât du gain et par cette rare opportunité, les scouts furent amenés à écumer différents lieux fréquentés de la capitale, à la recherche des clichés les plus sensationnels et des personnes les plus hype’s. Manneken-Pis n’avait qu’à bien se tenir!

 A côté de cela, pour tester leurs compétences en négociation et leurs aptitudes à dénicher de la « swagosité », le concours les a mis également au défi de rapporter l’objet le plus insolite qui soit. Au départ : uniquement un trombone à disposition. But du jeu : au fil de trocs et d’échanges avec des objets qui ont de plus en plus de valeur, rapporter en fin de journée l’objet le plus stylé possible.

Advertisements

Réunion 26/11/2017

Quelle mauvaise surprise avons nous eu ce matin en découvrant que Doguera et Jacana avaient disparu alors que leurs affaires étaient encore à l’endroit du rassemblement. Nous sommes donc partis à leur recherche en suivant les indices que les kidnappeurs avaient laissés dans la précipitation. Heureusement, nous les avons retrouvés en début de matinée mais ils ne se souvenaient de rien. Grâce aux indices trouvés nous avons pu deviner que les malfrats venaient d’Amérique du Nord, soit des indiens soit des cow-boys. Avant de partir enquêter, nous devons nous entrainer afin de pouvoir se repérer dans le noir, développer notre agilité, notre vivacité et notre rapidité, etc. Après avoir repris des forces à midi nous sommes donc allés mener l’enquête de village en village (dans les stations de métros). De Monttown à Stockarmy en passant par Crocodile Dundee, Vancouver et bien d’autres, nous avons pu découvrir qui avait fait ça à nos deux chefs adorés. Nous avons fini par savoir qui était les coupables et avons pu leur donner une bonne leçon qu’ils ne sont pas prêts d’oublier… je crois qu’ils ne recommenceront plus de sitôt !

PS : un tout grand merci à Alpaga (ancienne chef baladin ayant quitté le staff l’année passée), Husky (ancienne chef baladin ayant quitté le staff il y a 2ans), Dallas (intendant au grand camp de l’année passée) et Cougar (ancien akéla de la seeonee) qui sont venus nous aider à tenir les épreuves durant la réunion.

Nous nous retrouverons donc en février Pour de nouvelles aventures et continuer à explorer de nouveaux continents. 🌏

réunion baladin 15/10/2017

En cette belle matinée ensoleillée nous avons fait toutes sortes d’épreuves dans le but de trouver le lieu de destination de la journée, nous avons également complété nos passeports afin de voyager en toute sécurité et en toute tranquillité.
Durant l’après-midi nous sommes donc parti en Europe. Les baladins ont arpenté les rues de Bruxelles à travers un jeu de piste, ils ont donc eu l’occasion (re)découvrir quelques grands monuments de notre belle capitale comme le Manneken pis, l’hôtel de la monnaie, la Cathédrale saint Michel et Gudule et encore bien d’autres…
Cette course contre la montre leur a permis de découvrir la surprise qui les attendait sur la grande place…. Celle-ci n’était autre que la fameuse gaufre dont nous avons rêvé toute la journée.  

 

 

 

Nous nous retrouverons en forme au petit camp afin de découvrir une autre partie du monde et de voyage vers des contrées encore inexplorées par nos Baladins.

Visite de la Seeonee, le 28 juillet 2017

Dernière étape d’un périple de plus de 1800 kms qui nous a amenés à la rencontre des sections de l’Unité, le staff d’unité s’est rendu à Maaseik ce vendredi 28 juillet afin de rendre visite à la Seeonee.

C’est sous une pluie fine mais autour d’un bon feu que nous avons retrouvé le staff de la Seeonee: la cuisine et le réfectoire ayant été pris d’assaut par les animés afin de préparer le concours “gastro”, l’entrée des locaux leur était maintenant interdite.

Profitant de notre statut d’invités, nous avons été autorisés à découvrir les préparations des loups en primeur. Ils nous ont accueilli avec enthousiasme, partageant avec plaisir leurs projets culinaires et les souvenirs de leur camp, ou posant volontiers pour des photos difficilement sérieuses.

Avec l’aide des intendants les loups découpaient, mixaient, mélangeaient et arrangeaient leurs ingrédients dans des recettes parfois ambitieuses, souvent originales, accessoirement en ligne avec leur thème de camp: les Civilisations!

Déguisés, le staff et les loups se sont rassemblés afin de lancer officiellement le début des dégustations.

Ce ne sont pas moins que 18 plats qui nous furent présentés durant cette soirée, toujours précédés par une petite animation et sous l’oeil attentif des animés qui étaient prêts à expliquer leurs recettes (nous avons pris des notes…) et à s’inquiéter de l’appréciation des chefs.

Après ce repas de fête, les loups ont aidé au rangement, puis se sont dirigés vers leurs dortoirs.

Après un Cantique des Patrouilles, nous leur avons souhaité une bonne nuit bien méritée.

Cette visite sera la dernière de nos visites de camps pour cette année 2017, durant lesquelles nous avons découvert de formidables atmosphères de camps, tant chez les animés que chez les chefs. Le staff d’unité souhaite remercier tous ceux qui ont rendu ces camps possibles: les chefs tout d’abord pour leur animation, les intendants pour leur disponibilité, les animés pour leur enthousiasme et les parents pour la réalisation des costumes, des décors et leur soutien aux staffs et aux animées.

Bonne fin de camp à tous. Nous attendons les chefs pour le traditionnel BBQ de fin de camp le 31/7 et fixons rendez-vous à tous pour le début de l’année 2017-2018 le 24 septembre.

Visite des Baladins, le 26 juillet 2017

Ce mercredi 26 juillet, le staff d’unité c’est rendu au château d’Oorbeek, près de Tienen, afin de rendre visite aux Baladins.

Les balas venaient de terminer le grand jeux de l’après-midi, basé sur des attaques de camps, et se préparaient à passer à table.

Après la distribution du traditionnel cadeau des chefs d’U, nous avons partagé avec eux un délicieux repas de fish-sticks-purée pour lesquels les balas réclamèrent jusqu’à 4 services! Merci les intendants!

Durant le repas ils nous ont raconté avec enthousiasme les nombreuses aventures vécues depuis le début de leur camp le 21 juillet dernier: les jeux, le hike, la journée à l’envers, etc

La soirée s’est poursuivie par une veillée ‘badge’ durant laquelle les balas nous présentèrent leurs marionnettes, bricolages, noeuds, jongleries, acrobaties, bracelets et autres sports appris durant le camp. Ils étaient tous très fiers de leurs réalisations et excités de tous leurs apprentissages.

Après un Cantique des Patrouilles, nous leur avons souhaité une bonne nuit et avons fini la soirée avec le staff, occupé avec les progressions et la préparation des activités du lendemain.

Visite de la Waingunga, mardi 25 juillet 2017

Ce mardi 25 juillet, le staff d’unité s’est rendu au magnifique château de Vervoz, à Clavier, afin de rendre visite à la Waingunga.

C’est en grand uniforme, et occupés avec la cérémonie de leurs promesses que les loups nous ont accueillis. Dominants la plaine du haut du magistral mat en forme de W, les promettants se sont engagés devant la Meute.

Après ce moment solennel, les loups se sont régalés d’un délicieux repas préparé par les intendants. Durant le repas, ils ont pu nous raconter les anecdotes de leur hike qu’ils avaient terminé le matin même, ainsi que des résultats de la journée Olympique organisée plus tôt durant le camp.

Une fois leurs tâches accomplies, ils se sont rendus à la veillée organisée par la sizaine des Verts, racontant l’histoire du dieu de la médecine et de sa dulcinée.

Après le Cantique des Patrouilles, nous avons souhaité bonne nuit aux loups et avons passé la soirée avec le staff, fort occupé à compléter les carnets de progression et à peaufiner les derniers détails du grand jeu du lendemain.

Visite des Scouts, le 22 juillet 2017

Le samedi 22 juillet, le staff d’unité s’est rendu à Alaise, en Franche-Comté afin de rendre visite à la Troupe des Dragons.  Nous les avons retrouvés sur leur plaine, de retour de leurs inter-patrouilles faisant suite à un jeu de 24h passionnant.  Ils nous ont présenté avec enthousiasme leurs ambitieuses constructions.

C’est sous les hourras de la Troupe, que les colis très nombreux (et trop volumineux !) ont été distribués.

Pendant que les premières années et les promettants se consacraient à un moment plus solennel, le reste des patrouilles s’affairaient à préparer le repas du soir.  A la fin du repas, les premiers orages du camp sont venus interrompre le cours de la soirée et, la veillée des Léopards a dû être remise à un autre soir.  

C’est donc après un Cantique des Patrouilles et de la descente du drapeau que tout le monde a rejoint ses pilotis.

Le lever du dimanche matin a démarré avec un hebert général suivi d’un copieux petit déjeuner composé d’un choix de céréales.  Ensuite les scouts se sont apprêtés pour le départ du hike de 4 jours préparés en collaboration avec leurs chefs.

 

Visite des Lutins, le 21 juillet 2017

Ce 21 juillet, le Staff d’Unité a rendu visite aux Lutins à Lavaux-Saint-Anne.

C’est dans une dépendance du château où elles sont installées, qu’elles font leurs activités sous la vigilance des daims. Elles terminaient la Journée à l’Envers, ce qui nous a permis de partager avec elles un petit-déjeuner de pains perdus.

Après le repas, nous avons assisté à une veillée autour d’un feu de camp, animée conjointement par les candidates au badge Ménestrel et la sizaine des Bleuets.

La veillée s’est terminée par un jeu d’approche dans leurs tanières.

Nous les avons quittées alors que les chefs préparaient leur activités du lendemain: le hike.

 

Petit camp Waingunga d’avril 2017

Les louveteaux de la Waingunga ont été surpris d’apprendre que la bataille finale de Westeros aura lieu ce dimanche 23 avril… En effet, pendant leur long trajet jusqu’à l’endroit de camp, ils ont compris qu’il ne fallait plus faire la guerre aux autres familles, mais qu’il fallait s’allier pour réussir à combattre les Marcheurs Blancs, ces êtres immortels et cruels qui veulent supprimer tous les humains du continent.

C’est pour cela que, samedi, les loups ont sillonné les alentours pour aller se former chez les mestres des différentes familles. Ils y ont développé des aptitudes d’agilité, de vitesse, de créativité, de logique, etc. pour pouvoir êtres capable de forger des armes en acier valyrien, seul matériau capable de transpercer un Marcheur Blanc.

Entre deux expéditions, les loups se sont entraînés bien entendu pour le grand spectacle qui aura lieu dans quelques jours, spectacle qui réunit énormément de gens de Westeros. On a pu découvrir des talents de danseur et d’humoriste insoupçonnés, on vous laisse la surprise pour lundi…

Avant de passer à la Grande Bataille finale, la famille Stark a décidé de motiver ses troupes en leur offrant une grande soirée Casino : rien de mieux que de s’amuser pour se changer les idées et de se remplir le ventre de plein de bonnes choses. C’est donc bien fatigués que les loups se sont endormis samedi soir.

Mais dimanche, les choses sérieuses commencèrent : il fallait écraser les Marcheurs Blancs. On avait leurs positions, aux sizaines de détruire le plus de troupes ennemies. C’est (heureusement) ce qu’ils réussirent à faire à la dernière minute. On a bien cru quelques temps que le Trône de Fer serait occupé par le Roi des Marcheurs Blancs ! Cependant, tout est bien qui finit bien! Les loups ont pu se remplir l’estomac avec de bons hot-dogs avant de reprendre le train, retour dans leurs familles respectives, heureux de savoir le Trône de Fer entre de bonnes mains…

C’est ainsi que prit fin la guerre de Westeros. On remercie tous le loups pour cette année fantastique et pour ce petit camp de folie. Reprenez bien des forces car, à ce qu’il parait, notre voyage à Westeros pourrait se prolonger encore fin juin pour vivre de nouvelles aventures…

Petit camp Baladin – avril 2017

C’est fort de leur entraînement intensif de la fin mars que les baladins arrivent plein de rêves d’aventures à Louvain-la-Neuve le vendredi 21 avril 2017.

Mais ils ne savent pas encore quelles péripéties la Grotte d’Alibabaladin va leur réserver.

 

Heureux de tous se retrouver, ils partagent un repas tous ensemble dans la bonne humeur avant de vivre un show des chefs qui verra les plus petits comme les plus grands donner de leur personne et rire aux éclats.

C’est au rythme du petit âne gris et de la gratte des intendants que les balas plongent dans les bras de Morphée.

 

Au matin, c’est un réveil sportif qui attend les baladins, en effet, la journée leur demandera de l’énergie donc autant être bien réveillé.

 

Les chefs ont profité de vacances de Pâques pour explorer la grotte et il s’avère que c’est un immense labyrinthe, cependant impossible de se frayer un chemin dans celui-ci… Par contre, les chefs y ont trouvé une quinzaine de coffres malheureusement fermés à l’aide de cadenas…

Les baladins sont donc mis à contribution, grâce à leur talent et leur enthousiasme dans des épreuves telles que la quête de la clef dans le noir ou la recomposition de fameuses scènes de cinéma, ils arrivent à récupérer toutes les clefs et tous les codes.

Toutes ?? Non, un coffre résiste encore et toujours aux baladins…

Heureusement, dans les coffres les baladins ont trouvé des ressources (or, pierre et charbon) qui vont leur permettre de créer des chemins dans le dédale des couloirs qui compose la grotte et ainsi pouvoir chercher la dernière clef.

Mais d’abord il leur faut reprendre des forces. Ils mangent donc un délicieux durum avant de faire une petite sieste.

Une fois celle-ci terminée, les baladins se remettent en chasse. A force de se balader dans la grotte et de tomber sur de nouvelles ressources, ils finissent par créer un immense réseau de couloir dans la grotte. Au bout d’un dernier effort, ils trouvent finalement la dernière clef !!

Le dernier coffre est ouvert lors du festin du samedi soir, quelle ne fut pas la surprise des baladins de se rendre compte que ce coffre contenait la fameuse lampe d’Alibabaladin qu’ils avaient retrouvée au début de l’année et que tout le monde croyait perdue à nouveau.

Ne connaissant visiblement pas la fatigue, les baladins réclament à tue-tête une soirée casino. Malheureusement pour eux, une activité plus calme a été prévue : la projection d’un film.

Certains s’endorment pendant celui-ci, alors que les autres font quelques blagues avec les chefs.

Une fois le film fini, les baladins s’endorment paisiblement en méditant sur les sages paroles de Baiji : « En Chine, on pleure quand on meurt et on rit quand on naît ». (riz cantonais)

 

MERCI pour ce merveilleux petit camp les Balas !! On se revoit en pleine forme le 25 juin pour découvrir où mène ce labyrinthe avant d’écrire le dernier chapitre de cette belle année.

 

Le Staff Bala