Petit camp de novembre – Waingunga

Après être passés par les mondes d’Hunger Games et de Pirates des Caraïbes, les loups sont toujours perdus dans le vaste monde d’Hollywood. Et durant ce weekend, ils ont eu l’occasion de découvrir un autre univers bien connu. En effet, ils ont tous eu la chance d’être acceptés dans les très célèbres écoles de sorcellerie de Poudlard, Durmstrang et Beauxbâtons, et d’étudier aux côtés d’Harry Potter !

En arrivant le vendredi soir, les loups ont découvert dans quelle maison ils allaient être répartis pour ce weekend. Mais comme le fameux Choixpeau devient un peu vieux, ils ont dû l’aider un peu et lui montrer leurs plus grandes qualités. Pour cela, ils se sont affrontés entre sizaines sur différentes épreuves, ce qui a permis de montrer le meilleur d’eux même. Grâce à ça, le Choixpeau a pu les départager et les envoyer dans la maison qui leur convenait le plus.

Pour terminer la soirée, les pionniers (Temincki, Bilby et Kiang) avaient organisé une chouette veillée. Mais pendant cette veillée, les loups apprirent une terrible nouvelle : Voldemort était de retour !

Le lendemain matin, après une bonne gym matinale, les loups se sont affrontés lors des traditionnelles intersizaines (entre-deux-feux, foot et baseball) pour bien commencer la journée.

Ils ne le savaient pas encore, mais tout cet échauffement était prévu pour une bonne raison. En effet, il y a à Poudlard un événement qui se déroule tous les ans, et qui regroupe toutes les différentes maisons. Cet événement, c’est bien évidemment la Coupe de Feu !

Pour représenter leurs équipes, les loups ont commencé par fabriquer leurs propres blasons avec du bois, de la peinture… Ils nous ont vraiment surpris par leur créativité et le talent de dessinateur de certains.

Maintenant qu’ils étaient prêts à représenter leurs équipes, ils se sont lancés dans le labyrinthe à la recherche de la Coupe de Feu. Grâce à des incroyables attaques de camp entrecoupées de HAPPENINGGG (demandez à vos louveteaux), ils purent se déplacer pour essayer de la trouver. Malheureusement, une fois arrivé au centre, la coupe avait disparu !

En se réunissant autour d’un bon chocolat chaud pour essayer de comprendre ce qui s’était passé, ils tombèrent sur un mot de leur ennemi numéro 1, le fameux Voldemort, qui leur annonçait que c’était lui qui la leur avait dérobé.

Pour essayer de la récupérer, tous les loups mirent au point une stratégie pour s’infiltrer dans son château et éviter tous les pièges qui s’y trouvaient, en utilisant leurs capacités magiques.

Après un bon poulet curry aux fruits pour reprendre des forces, ils se mirent en route pour mettre leur plan à exécution. Avant d’arriver au château, ils traversèrent la Forêt interdite qui entourait le lieu. Pendant leur trajet, ils rencontrèrent des mystérieux mages, qui les mirent au défi pour les empêcher de continuer. Mais en tant que sorciers, ils y arrivèrent assez facilement et purent continuer leur chemin.

En arrivant dans la pièce où la coupe devait se trouver, surprise ! Tous les loups fouillèrent de fond en comble la pièce, mais elle ne s’y trouvait pas ! En sortant du château, ils tombèrent sur un message de Voldemort, qui leur annonçait qui les avait encore eu, et qu’il n’allaient jamais la trouver. Il fallait donc attendre le lendemain pour encore essayer une dernière fois.

Le lendemain matin, les pionniers avaient reçu des indices sur l’emplacement exact de la coupe de la part de mystérieux Mangemorts. Pour les obtenir, les loups se sont affrontés dans différentes épreuves pour essayer de récupérer la Coupe de Feu en premier. Et après avoir poursuivi Voldemort dans son château, ils réussirent finalement à la retrouver !

Bravo les loups et merci pour ce petit camp de folie !

Le Staff Wai

Akéla, Won-Tolla, Rikki, Sahi, Phao, Baloo, Mysa et Raksha

Koh-Lanta Lutin 2021

Ce weekend, les lutins de la 89ème sont parties vivre une aventure extraordinaire !

En effet, elles avaient appris quelques jours avant le camp, que ce dernier ne ressemblerait à aucun autre, puisqu’elles allaient participer à Koh-Lanta.

Dans le train, elles ont réalisé différents petits défis pour gagner la carte qui les mèneraient jusqu’à l’endroit de camp, ou plutôt, leur île de naufrage.

Une fois arrivées sur place et après une bonne petite soupe préparée par nos deux supers intendants du weekend, Barasingha et Miriki, les lutins ont tout de suite été confrontées à un moment très redouté dans Koh-Lanta, le Conseil.

Elles ont tour à tour été voter pour faire perdre des points au classement général aux autres sizaines. Mais pas de panique, des épreuves le lendemain permettraient d’en gagner.

Et c’est en écoutant une histoire racontée par Taguan et Capucin que les lutins se sont endormies pour une bonne nuit de sommeil, qui à n’en pas douter, serait essentielle pour la journée du lendemain.

Le lendemain, après une gym matinale particulièrement dansante grâce aux chorégraphies de Bassaris, les lutins ont commencé à disputer des épreuves. Entre classique de l’émission iconique et des nouveautés insoupçonnées, la journée s’annonçait bien remplie.

Course poursuite, épreuve de la boue (revisitée bien entendu) et le maintenant célèbre « cache-papier » ont été le terrain d’affrontement de la matinée, qui s’est clôturée par un deuxième Conseil. Déjà, des stratégies s’étaient mises en place et les votes se sont tournés vers les premières du classement.

Mais rien n’est fini car l’après-midi serait encore le théâtre d’affrontements d’anthologie ! Après le tir à la corde, vint la redoutée épreuve de la dégustation. Et cette fois, pas question de poudre de perlimpinpin, les intendants avaient prévu des mets raffinés, mais rarement appréciés. Vers croustillants, accompagnés de leurs pois chiches ainsi que de leur maquereau fumé. Un régal… ou pas ! Heureusement, le goûter arriva juste après.

Enfin, les pionniers, Ashera, Fennec et Lionceau, qui nous ont fait le plaisir de venir découvrir les lutins pendant ce petit camp, avaient également préparé une épreuve. L’objectif : aller chercher des objets les yeux bandés en se faisant guider par les autres lutins de la sizaine.

Après tout ça, un dernier conseil a eu lieu, où plusieurs colliers d’immunités ont été joués.

Les lutins se sont ensuite régalées grâce aux bonnes pâtes bolo que les intendants avaient préparées.

C’est le ventre rempli que les lutins pensaient assister à une veillée classique. Mais pas du tout ! L’épreuve de l’orientation et des poteaux attendaient encore ces valeureuses aventurières.

Le lendemain il fut l’heure de plier bagage. Bravo et merci les lu’s pour votre motivation et votre bonne humeur tout au long du weekend .

Le Staff, Bassaris, Caracal, Capucin, Certhia, Galéa, Jindo, Saimiri, Suricate, Taguan

Petit camp Seeonee – Novembre 2021

Après un long voyage en car, les loups sont arrivés à la deuxième destination de leur tour du monde. Mais que vont-ils y faire et où sont-ils ?

Après s’être installés, les loups ont découvert cette destination pendant la veillée organisée par les pionniers.

C’est en Amérique du Nord qu’ils vont passer leur weekend et qu’ils vont avoir la chance de participer au fameux Americans Got Talent !

Le samedi matin, après un hébert (=la gym) pour bien se réveiller, les loups ont dû perfectionner leurs talents afin de nous présenter le meilleur spectacle possible plus tard dans la journée.

C’est en faisant des épreuves en sizaine que les loups ont pu améliorer leur talent de magie, chant, danse, équilibre, force, art, comédie et clown.

Une fois que les talents ont été parfaitement maitrisés par les loups, il leur a fallu du matériel et des accessoires pour booster les spectacles. Pour ce faire, ils ont fait un grand quidditch qui leur permettait de choisir leurs accessoires.

Malheureusement les gens ne sont pas toujours honnêtes, il y a eu des vols… Révoltés, nous partons en direction des bois pour y attaquer les autres sizaines afin de découvrir qui avait volé les loups, où et comment. Les loups ont su démasquer le méchant et ont pu récupérer ce qui leur avait été volé !

Après de longues préparations et beaucoup d’entrainement, nous avons eu la chance de pouvoir assister, samedi soir, aux spectacles des loups tous plus géniaux les uns que les autres.

Enfin, après le rangement du dimanche, nous avons repris le car pour retrouver nos parents adorés et pouvoir se reposer après ce super weekend.

Le staff See,

Akéla, Rikki, Phaona, Jacala, Oonaï, Tégumaï, Raksha et Won-Tolla 

27 juillet, Havinnes, le staff d’unité rend visite à la Waingunga

Ce mardi 27 juillet fin d’après-midi nous sommes allés rendre visite à la Waingunga. C’était la dernière section que nous n’avions pas encore vue.  

Arrivés sur place, nous avons découvert un endroit de camp vaste et campagnard et puis une construction monumentale. Un temple grandiose qui semblait venir tout droit de la Grèce Antique. Pas moyen de passer à côté ;-)

Les louveteaux et les chefs étaient en train de se préparer pour la cérémonie des promesses. Un moment sérieux et rempli de sens, auquel nous avons pu assister. 13 louveteaux ont fait leur promesse et nous ont lu le texte qu’ils avaient préparé.

Avant le repas du soir, ceux qui avaient encore de l’énergie ont fait un petit foot. D’autres sont allés peaufiner leurs tanières. Et au menu, il y avait spaghetti sauce bolognaise … faite maison ! On s’est régalés dans une super ambiance au milieu de louveteaux et de chefs en très grande forme.

La journée s’est terminée par une chouette veillée autour d’un grand feu. Les louveteaux ont pris beaucoup de plaisir à mettre les chefs d’U à l’épreuve.

Voilà un camp qui, comme les autres, se passe très bien.

Le staff d’U

Visite des Lutins – Flostoy – 26 juillet 2021

Ce lundi 26 juillet, le staff d’unité continue sa visite des camps en allant retrouver les Lutins à Flostoy.

Nous arrivons en fin d’après-midi alors que les Lutins sont en train de se doucher après une journée « Badges » où elles ont appris à cuisiner un super cheesecake, porter les premiers secours, réaliser des nœuds pour les constructions en bois ou encore faire du théâtre et des chansons. On s’aperçoit immédiatement qu’elles sont en pleine forme et que le camp passe trop vite comme elles disent.

Après un temps à discuter avec des Lutins souriantes et épanouies, le Staff siffle le rassemblement.

A cette occasion, nous leur distribuons le traditionnel bracelet, petit cadeau du staff d’unité, en souvenir du camp 2021.

Le rassemblement terminé, roulement de tambour, il est temps pour les Lutins qui ont participé au badge « Théâtre » de nous jouer leur pièce rigolote, « une journée dans la vie scolaire de Lutins espiègles ». Quel plaisir de voir ces demoiselles, fières de proposer leur création ! Un tout grand bravo !

Le staff regroupe ensuite toute la Ronde et nous expliquent que les Lutins qui ont participé au badge « Ménestrel » souhaitent nous chanter leur chanson. Quelle surprise d’entendre que cette chanson est en fait un remerciement émouvant aux chefs du Staff d’U qui terminent leur mandat. Cela nous a touché énormément !

Après toutes ces émotions, vient le moment de passer à table. Au menu : Fishticks et Stoemp aux carottes. Les Lutins se sont régalées ! C’était délicieux ! Merci les Cuistots !

Pendant ce repas succulent, il règne une ambiance du tonnerre. Les Lutins chantent à s’époumoner !

C’est un vrai bonheur pour nous de participer à ces moments de folie, d’entendre leurs rires et de voir la complicité qui unit le staff aux Lutins !

Une aussi bonne journée d’un camp Lutins ne saurait se terminer sans une veillée digne de ce nom ! La météo ne nous permettant pas de faire une veillée dans la prairie avec un bon feu, nous nous regroupons dans le réfectoire.

Ce soir, c’est la Maison Manderly, tribu du Nord, qui se charge de divertir la Ronde. Après quelques chants, elles nous proposent de jouer à un jeu de Loup-garou…euh d’Ours Polaire. Nous terminons cette veillée par le traditionnel cantique des sizaines.

Après ces moments d’exception, il est temps pour nous de retourner sur Bruxelles et de souhaiter une bonne nuit aux Lutins. Nous les remercions pour leur accueil chaleureux qui nous a fait chaud au coeur ! Nous sommes persuadés que la fin du camp sera formidable !  

Visite des Dragons – Aubure – 24/25 juillet 2021

Ce samedi, le staff d’unité continuait sa traditionnelle tournée des camps en rendant visite aux Dragons sur leur plaine à Aubure, dans les Vosges.

Il est 16h lorsque nous arrivons en vue de la plaine des scouts, les tentes sur pilotis sont visibles depuis l’autre côté de la vallée et le soleil est de la partie. Nous retrouvons les scouts en plein milieu des inter-patrouilles et, comme à leur habitude, ils se donnent à fond ! Les Grizzlys et les Mustangs nous font forte impression en remportant de nombreux matchs de volley, frisbee et football. Mais les Léopards, les Pumas, les Aigles et les Sangliers se démènent sans compter.

Après un rassemblement et des cris de patrouille à réveiller la vallée, le staff d’unité distribue le courrier récolté dans les sections déjà visitée ainsi que le bracelet de camp qui est le même pour tous les participants aux camps 2021.

Le soleil brille, l’ambiance est au beau fixe et ce sont des scouts fiers qui nous accueillent dans leur coin de patrouille pour nous montrer leurs constructions. Et alors qu’un coup de sifflet retentit pour annoncer l’intendance, chaque patrouille commence à allumer son feu pour préparer de délicieux hamburgers. C’est à ce moment que la pluie décide de tomber dans la vallée. Pas de quoi effrayer nos scouts qui maintiennent des bâches au-dessus des tables à feu afin de continuer à cuire le repas du soir.

Après un bon repas agrémenté des nombreux récits sur la vie au camp, le staff décide malheureusement d’annuler la veillée car la pluie continue de tomber et les scouts vont avoir besoin d’une bonne nuit de sommeil : le lendemain commence le jeu de 24H !

Revoir tous ces sourires, cette énergie et cette cohésion de groupe nous a fait chaud au cœur. Les scouts sont entre de bonnes mains et ont tous l’air de passer un super camp malgré les averses.

Le lendemain, nous laissons les Dragons après la gym pour rentrer en Belgique et préparer les deux dernières visites de camp.

Visite des Baladins – Ohey – 23 juillet 2021

23 juillet, ferme de Baya, le staff d’unité rend visite aux baladins.

En cette fin d’après midi ensoleillée, nous arrivons devant une magnifique ferme en carré. Décidément, les endroits de camp sont tous exceptionnels ! Le cadre est somptueux, le temps est au beau fixe, tout semble parfait et nous nous empressons d’aller à la rencontre des baladins.

À notre grande surprise, à peine entrés, nous entendons des cris… Mais que se passe-t-il ? Pas de panique, c’est la traditionnelle douche post journée crado qui met à rude épreuve les baladins qui doivent se frotter et se shampouiner pendant de longues minutes sous l’eau froide ! Et à voir l’état de leurs cheveux, on se doute que la journée crado a été une grande réussite. Quelques minutes plus tard, nous retrouvons des baladins tout propres qui proposent de nous faire visiter leur endroit de camp. Ils ont l’air enchanté !

Nous découvrons le coin de veillée, le terrain de foot mais également un grand lac dans lequel les baladins vont de temps en temps se baigner en compagnie des chefs. Nous faisons la connaissance de Scratch, le vieux chien aveugle des propriétaires, qui est devenu la mascotte des baladins. Le staff nous invite ensuite à nous approcher du mât afin de faire un rassemblement. Nous en profitons pour remettre à chacun un bracelet en souvenir de ce camp 2021. Les baladins ont préparé un gentil mot pour remercier les membres du staff d’unité qui s’en iront à la fin des camps. Cela nous touche beaucoup.

Il est désormais temps de passer à table. Les cuistots nous ont préparé un délicieux riz poulet-poires-boursin dont nous nous régalons en compagnie de poules, de coqs et de magnifiques paons qui défilent devant le réfectoire. Les assiettes sont vides et il est temps d’enfiler son pyjama pour la bonne nuit de sommeil qui s’annonce. En effet, les chefs souhaitent que les baladins se reposent bien afin d’être en forme lors de la soirée casino du lendemain !

Toute la ribambelle dort à poing fermé, il est temps pour nous de rentrer sur Bruxelles et de laisser le staff préparer la journée du lendemain qui s’annonce grandiose.

Visite de la Seeonee – Havelange – 21 juillet 2021

21 juillet, Havelange, le staff d’unité rend visite à la Seeonee.

C’est sous un soleil radieux que nous arrivons à leur endroit de camp. Et quel endroit ! Après avoir salué des vaches, des poules et un chaton, nous entrons dans la cour d’une magnifique ferme en carré. C’est en traversant le réfectoire que nous atteignons l’immense plaine sur laquelle se déroule la plupart de leurs activités. La vue est magnifique.

En nous approchant du mât, nous apercevons un frisbee, des ballons de foot mais surtout des louvettes et louveteaux en plein effort : Pas de doute, ce sont les intersizaines ! Coup de sifflet, c’est justement la pause pour boire et se remettre de la crème solaire.

Après plusieurs matchs, le staff siffle le rassemblement. Il est l’heure d’expliquer le jeu de fin d’après-midi. En pleine Grèce antique, chaque sizaine va devoir rassembler le maximum d’animaux pour constituer une ferme prospère. Au programme : Attaques de camps, récolte de pépites et progression sur un plateau. Les plus motivés recevront un avantage lors du jeu de 12 heures.

Suite à ces activités sportives, place à la douche et à un temps libre durant lequel chacun est invité à remplir son carnet de progression. Ensuite, les intendants invitent tout le monde à se mettre à table. Ils ont préparé le très apprécié riz-poulet-boursin. Le souper est rythmé par divers chants. Quelle ambiance !

Au coucher du soleil, la sizaine des Gris – déguisée – nous suggère de les rejoindre autour du feu pour débuter la veillée qu’ils ont préparée. Entre chaque petit jeu, ils ont intercalé des interludes tirés du chansonnier. Curieusement, la meute chante moins fort qu’à table… À la fin du quantique des patrouilles, nous leur souhaitons une bonne nuit et reprenons la route, convaincus qu’ils passeront un camp exceptionnel.

Visite des guides Amazones – Buresse – 20 juillet 2021

20 juillet 2021, plaine de Buresse, le staff d’unité entame sa traditionnelle tournée des camps par la visite des guides.

Le début du camp ayant été retardé de deux jours suite aux intempéries, c’est à la fin des constructions qu’il nous est proposé de participer, une fois n’étant pas coutume.

Les plus jeunes, un peu fatiguées mais très souriantes au lendemain de leur totémisation, aident comme elles peuvent les plus âgées et le staff qui passent de patrouille en patrouille afin de monter les tentes toutes ensemble.

Au fur et à mesure de l’avancement de l’après-midi, les tentes se retrouvent solidement amarrées en haut des constructions et, à la tombée de la nuit, les guides peuvent commencer à se préparer pour la traditionnelle cérémonie d’inauguration des pilotis. Au menu, crêpes, déguisements et sketches sur base du thème de leurs patrouilles.

En quelques heures, les simples constructions de bois se retrouvent transformées en espaces accueillants et cosy que les guides nous présentent non sans fierté.

Privées de construction l’an dernier et avec une large proportion d’anciennes montées au Pionnier, ces constructions ont été un défi pour ces patrouilles composées de beaucoup de jeunes. Bravo donc à elles, ainsi qu’au staff qui les a beaucoup soutenues, pour ces belles réalisations.

Les règles Covid imposant que nous ne dormions pas sur place, nous les laisseront donc le soir même terminer leur installation dans leurs tentes et commencer à se préparer pour la suite de leur camp.

Réunion baladin – 25 mars

Rapport de mission

Déroulement de la mission :

Dimanche matin, très tôt, le quartier général des opérations a reçu un appel à l’aide d’un gérant de casino très connu. Celui-ci, s’était rendu compte que, pendant la longue nuit de travail qui l’avait occupé la veille, sa fille avait été kidnappée. Il a donc appelé discrètement à la rescousse nos valeureux agents. Avec cette mission, ces derniers ont eu affaire à quelque chose de nouveaux pour eux : travailler sous couverture … En effet, ils décidèrent d’aller enquêter le jour-même sur les lieux. Ils se rendirent donc sans plus attendre au casino où, sous un faux nom, ils commencèrent à enquêter. Ils interrogèrent donc discrètement le barman, la serveuse, un joueur habitué et le croupier. Au fur et à mesures que les langues se déliaient, une série d’indices convergèrent vers le barman et son absence de trois heures injustifié. Mais toute cette concentration pour rester dans son personnage, ça creuse l’appétit ! Après avoir bien mangé, nos agents reprirent donc l’interrogatoire du barman qui avoua le kidnapping mais implora la pitié des agents. S’il avait fait tous cela, c’était pour faire comprendre à son patron qu’il n’était pas assez payé et que cela avait entrainé la perte de sa fille qui était partis vivre chez sa maman. Pour bien faire comprendre le travail arasant pour peu de gain aux agents de la 896 Agency, il leur proposa un marché : les agents devraient faire beaucoup de sport pour peu d’indices sur l’emplacement actuelle de la fille du directeur. Après 2 heures d’abnégation et de transpiration, le barman leur révéla finalement l’emplacement de la victime, elle était dans les sous-terrains du casino. Le directeur de celui-ci fut immédiatement prévenu et pu retrouver sa fille saine et sauve. Pour remercier nos agents, le patron du casino leur offrit de profiter du casino. Ils purent donc essayer toutes les attractions possibles et gagner un maximum de balaflouze pour pouvoir s’offrir un maximum de bonbons et de grenadines ! Une fois amusés et rassasiés, il était déjà temps de rentrer se reposer après cette longue journée.

Résultat de la mission : franc succès

Chefs de mission : Souslik, Corsac, Cariacou, Kowari, Le Cors’, Sousa, Alpaga et Aluco

Avec l’aide de : Aïdi, Gerfaut, Altaica et Lynx