Opération de Noël 2021

Chers animés, chers parents, chers chefs,

La première partie de l’année scoutes s’est clôturée hier lors de la réunion du 5 décembre. A cette occasion, le clan, avec le soutient des différentes sections, avait organisé une récolte de boîtes à chaussure remplies de douceurs afin d’apporter du soutien à des personnes dans le besoin. Nous tenions à tous vous remerciez pour votre participation active à cette action. Ni la météo ni l’absence de réunion pour certaines sections ne vous ont empêché de nous amener un nombre impressionnant de boîtes 😍🎁 C’est toujours un vrai plaisir de voir à quel point les belles valeurs de solidarité et de partage tiennent tant à cœur de toutes les personnes de cette unité.

Si jamais vous n’avez pas su participer ce dimanche, n’hésitez pas à aller faire un tour sur le site suivant : https://www.shoe-box.be/les-depots. Préparer une shoebox prend 10minutes, et grâce aux multiples points de collecte, vous avez surement un endroit où la déposer à côté de chez vous 🙏😉

En attendant de tous se revoir en février, nous vous souhaitons bonnes chances à ceux qui en ont pour les examens, et d’excellentes fêtes de fin d’année à tous 🥂🎉

Le clan

Petit Camp de Novembre – Baladins

Lors de ce premier petit camp de l’année, les baladins ont continué leur tour du monde et sont arrivés au Japon!

Vendredi soir, les baladins ont fait leur entrée dans un temple de samouraï avec le désir de découvrir la culture du pays et devenir des ninjas. Pour ce faire, les samouraïs du temple leur ont d’abord fait passer des tests pour voir s’ils possédaient toutes les qualités de ninjas: agilité, intelligence, des sens développés et une vision nocturne impeccable.

A leur réveil, nos apprentis ninjas ont pu commencer leur formation en passant par plusieurs ateliers tel que: un entraînement au katana, apprendre à faire des brelages pour attacher les méchants, construire ses propres shurikens, imaginer un jardin japonais, décorer les lampions pour les cérémonies et méditer pour se ressourcer après les guerres.

Une fois leur formation terminée, les bala-ninjas ont partagé un repas tous ensemble et sont allés se reposer. Mais pendant leur sommeil, un ennemi est arrivé et leur à déclarer la guerre!

Avant de pouvoir se battre, les bala-ninjas ont dû se procurer des munitions. Ils ont ensuite pu vaincre leur adversaire mais durant la guerre il y a eu des pertes… Le temple a été saccagé et pillé. Les bala-ninjas ont cependant réussi à suivre les voleurs à travers tout le Japon et sont finalement parvenus à récupérer tous les objets volés.  

La journée touchant à sa fin, les balas-ninjas ont assisté à une veillée, avant d’aller dormir, organisée par les pionniers, Dorcas et Warrah, autour des lampions qu’ils ont décorés le matin même.

Dimanche matin, il est temps de ranger katanas et shurikens et faire ses valises. Nos petits ninjas quittent le temple pour continuer leur tour du monde. Mais quelle sera leur prochaine destination?

Bravo et merci à tous les bala-ninjas pour ce super camp! On vous attend avec impatience pour continuer notre périple.

Le Staff Bala

Aluco, Alpaga, Sousa, Corsac, Cariacou, Lusitano, Kinkajou, Aïdi et Uncia

Petit camp de novembre – Waingunga

Après être passés par les mondes d’Hunger Games et de Pirates des Caraïbes, les loups sont toujours perdus dans le vaste monde d’Hollywood. Et durant ce weekend, ils ont eu l’occasion de découvrir un autre univers bien connu. En effet, ils ont tous eu la chance d’être acceptés dans les très célèbres écoles de sorcellerie de Poudlard, Durmstrang et Beauxbâtons, et d’étudier aux côtés d’Harry Potter !

En arrivant le vendredi soir, les loups ont découvert dans quelle maison ils allaient être répartis pour ce weekend. Mais comme le fameux Choixpeau devient un peu vieux, ils ont dû l’aider un peu et lui montrer leurs plus grandes qualités. Pour cela, ils se sont affrontés entre sizaines sur différentes épreuves, ce qui a permis de montrer le meilleur d’eux même. Grâce à ça, le Choixpeau a pu les départager et les envoyer dans la maison qui leur convenait le plus.

Pour terminer la soirée, les pionniers (Temincki, Bilby et Kiang) avaient organisé une chouette veillée. Mais pendant cette veillée, les loups apprirent une terrible nouvelle : Voldemort était de retour !

Le lendemain matin, après une bonne gym matinale, les loups se sont affrontés lors des traditionnelles intersizaines (entre-deux-feux, foot et baseball) pour bien commencer la journée.

Ils ne le savaient pas encore, mais tout cet échauffement était prévu pour une bonne raison. En effet, il y a à Poudlard un événement qui se déroule tous les ans, et qui regroupe toutes les différentes maisons. Cet événement, c’est bien évidemment la Coupe de Feu !

Pour représenter leurs équipes, les loups ont commencé par fabriquer leurs propres blasons avec du bois, de la peinture… Ils nous ont vraiment surpris par leur créativité et le talent de dessinateur de certains.

Maintenant qu’ils étaient prêts à représenter leurs équipes, ils se sont lancés dans le labyrinthe à la recherche de la Coupe de Feu. Grâce à des incroyables attaques de camp entrecoupées de HAPPENINGGG (demandez à vos louveteaux), ils purent se déplacer pour essayer de la trouver. Malheureusement, une fois arrivé au centre, la coupe avait disparu !

En se réunissant autour d’un bon chocolat chaud pour essayer de comprendre ce qui s’était passé, ils tombèrent sur un mot de leur ennemi numéro 1, le fameux Voldemort, qui leur annonçait que c’était lui qui la leur avait dérobé.

Pour essayer de la récupérer, tous les loups mirent au point une stratégie pour s’infiltrer dans son château et éviter tous les pièges qui s’y trouvaient, en utilisant leurs capacités magiques.

Après un bon poulet curry aux fruits pour reprendre des forces, ils se mirent en route pour mettre leur plan à exécution. Avant d’arriver au château, ils traversèrent la Forêt interdite qui entourait le lieu. Pendant leur trajet, ils rencontrèrent des mystérieux mages, qui les mirent au défi pour les empêcher de continuer. Mais en tant que sorciers, ils y arrivèrent assez facilement et purent continuer leur chemin.

En arrivant dans la pièce où la coupe devait se trouver, surprise ! Tous les loups fouillèrent de fond en comble la pièce, mais elle ne s’y trouvait pas ! En sortant du château, ils tombèrent sur un message de Voldemort, qui leur annonçait qui les avait encore eu, et qu’il n’allaient jamais la trouver. Il fallait donc attendre le lendemain pour encore essayer une dernière fois.

Le lendemain matin, les pionniers avaient reçu des indices sur l’emplacement exact de la coupe de la part de mystérieux Mangemorts. Pour les obtenir, les loups se sont affrontés dans différentes épreuves pour essayer de récupérer la Coupe de Feu en premier. Et après avoir poursuivi Voldemort dans son château, ils réussirent finalement à la retrouver !

Bravo les loups et merci pour ce petit camp de folie !

Le Staff Wai

Akéla, Won-Tolla, Rikki, Sahi, Phao, Baloo, Mysa et Raksha

Koh-Lanta Lutin 2021

Ce weekend, les lutins de la 89ème sont parties vivre une aventure extraordinaire !

En effet, elles avaient appris quelques jours avant le camp, que ce dernier ne ressemblerait à aucun autre, puisqu’elles allaient participer à Koh-Lanta.

Dans le train, elles ont réalisé différents petits défis pour gagner la carte qui les mèneraient jusqu’à l’endroit de camp, ou plutôt, leur île de naufrage.

Une fois arrivées sur place et après une bonne petite soupe préparée par nos deux supers intendants du weekend, Barasingha et Miriki, les lutins ont tout de suite été confrontées à un moment très redouté dans Koh-Lanta, le Conseil.

Elles ont tour à tour été voter pour faire perdre des points au classement général aux autres sizaines. Mais pas de panique, des épreuves le lendemain permettraient d’en gagner.

Et c’est en écoutant une histoire racontée par Taguan et Capucin que les lutins se sont endormies pour une bonne nuit de sommeil, qui à n’en pas douter, serait essentielle pour la journée du lendemain.

Le lendemain, après une gym matinale particulièrement dansante grâce aux chorégraphies de Bassaris, les lutins ont commencé à disputer des épreuves. Entre classique de l’émission iconique et des nouveautés insoupçonnées, la journée s’annonçait bien remplie.

Course poursuite, épreuve de la boue (revisitée bien entendu) et le maintenant célèbre « cache-papier » ont été le terrain d’affrontement de la matinée, qui s’est clôturée par un deuxième Conseil. Déjà, des stratégies s’étaient mises en place et les votes se sont tournés vers les premières du classement.

Mais rien n’est fini car l’après-midi serait encore le théâtre d’affrontements d’anthologie ! Après le tir à la corde, vint la redoutée épreuve de la dégustation. Et cette fois, pas question de poudre de perlimpinpin, les intendants avaient prévu des mets raffinés, mais rarement appréciés. Vers croustillants, accompagnés de leurs pois chiches ainsi que de leur maquereau fumé. Un régal… ou pas ! Heureusement, le goûter arriva juste après.

Enfin, les pionniers, Ashera, Fennec et Lionceau, qui nous ont fait le plaisir de venir découvrir les lutins pendant ce petit camp, avaient également préparé une épreuve. L’objectif : aller chercher des objets les yeux bandés en se faisant guider par les autres lutins de la sizaine.

Après tout ça, un dernier conseil a eu lieu, où plusieurs colliers d’immunités ont été joués.

Les lutins se sont ensuite régalées grâce aux bonnes pâtes bolo que les intendants avaient préparées.

C’est le ventre rempli que les lutins pensaient assister à une veillée classique. Mais pas du tout ! L’épreuve de l’orientation et des poteaux attendaient encore ces valeureuses aventurières.

Le lendemain il fut l’heure de plier bagage. Bravo et merci les lu’s pour votre motivation et votre bonne humeur tout au long du weekend .

Le Staff, Bassaris, Caracal, Capucin, Certhia, Galéa, Jindo, Saimiri, Suricate, Taguan

Petit camp Seeonee – Novembre 2021

Après un long voyage en car, les loups sont arrivés à la deuxième destination de leur tour du monde. Mais que vont-ils y faire et où sont-ils ?

Après s’être installés, les loups ont découvert cette destination pendant la veillée organisée par les pionniers.

C’est en Amérique du Nord qu’ils vont passer leur weekend et qu’ils vont avoir la chance de participer au fameux Americans Got Talent !

Le samedi matin, après un hébert (=la gym) pour bien se réveiller, les loups ont dû perfectionner leurs talents afin de nous présenter le meilleur spectacle possible plus tard dans la journée.

C’est en faisant des épreuves en sizaine que les loups ont pu améliorer leur talent de magie, chant, danse, équilibre, force, art, comédie et clown.

Une fois que les talents ont été parfaitement maitrisés par les loups, il leur a fallu du matériel et des accessoires pour booster les spectacles. Pour ce faire, ils ont fait un grand quidditch qui leur permettait de choisir leurs accessoires.

Malheureusement les gens ne sont pas toujours honnêtes, il y a eu des vols… Révoltés, nous partons en direction des bois pour y attaquer les autres sizaines afin de découvrir qui avait volé les loups, où et comment. Les loups ont su démasquer le méchant et ont pu récupérer ce qui leur avait été volé !

Après de longues préparations et beaucoup d’entrainement, nous avons eu la chance de pouvoir assister, samedi soir, aux spectacles des loups tous plus géniaux les uns que les autres.

Enfin, après le rangement du dimanche, nous avons repris le car pour retrouver nos parents adorés et pouvoir se reposer après ce super weekend.

Le staff See,

Akéla, Rikki, Phaona, Jacala, Oonaï, Tégumaï, Raksha et Won-Tolla 

Les chefs en TU

Après plus de deux ans, les chefs de la 896 se sont retrouvés pour le traditionnel temps d’unité. Lors de celui-ci, nous avons allié formation et team-building.

Le vendredi soir, après un long trajet en car, nous avons été déposé au bord de la route. Les chefs d’unité nous avaient concocté un jeu dans la nuit, à travers la forêt, dans les environs de Naomé. Nous avons dû trouver de nombreuses balises afin d’arriver à l’endroit de camp pour relever des défis créatifs. Après cette longue marche, les chefs se sont régalés avec une bonne soupe et ont été se reposer afin d’être d’attaque pour la journée du lendemain.

Le samedi matin, nous nous sommes réveillés grâce à une bonne gym matinale. Et oui, les chefs aussi font la gym ;))) Le matin nous avons assisté à différents modules de formation pour nous donner des outils afin de proposer une animation toujours meilleure. Nous avons ensuite eu un temps sportif lors duquel nous nous sommes affrontés au volley, spike-ball, kubb, frisbee…

L’après-midi, nous avons fait une randonnée de 10km dans les bois, centrée autour des premiers soins à apporter en cas d’accident. En rentrant, nous avons participé à un CU (conseil d’unité) pour discuter de points importants sur la dynamique et la gestion de l’unité.

Le soir, les chefs d’unité et le clan nous ont préparé une grande surprise…………RACLETTE!!!!!!!!! Tout le monde sautait de joie et s’est régalé:)) Le clan nous a ensuite organisé un jeu qui mêlait collaboration et compétition.

Dimanche matin, nous nous sommes réveillés en douceur, avec une petite séance de yoga. Nous avons ensuite assisté à un dernier module de formation: gestion du feu, gestion du site de l’unité, traditions des petites et grandes sections… Enfin une dernière surprise nous attendait. Pendant que certaines équipes rangeaient, d’autres s’affrontaient au laser game dans le jardin avant d’inverser les rôles. Une parfaite touche final à ce weekend !

Finalement, ce fut l’heure des grands au revoir. C’est triste mais heureux et la tête pleine de souvenirs que nous sommes quittés après ces dernières 48h passées en famille <3333

Les chefs de la 896

Posted in TU

Visite des guides Amazones – Buresse – 20 juillet 2021

20 juillet 2021, plaine de Buresse, le staff d’unité entame sa traditionnelle tournée des camps par la visite des guides.

Le début du camp ayant été retardé de deux jours suite aux intempéries, c’est à la fin des constructions qu’il nous est proposé de participer, une fois n’étant pas coutume.

Les plus jeunes, un peu fatiguées mais très souriantes au lendemain de leur totémisation, aident comme elles peuvent les plus âgées et le staff qui passent de patrouille en patrouille afin de monter les tentes toutes ensemble.

Au fur et à mesure de l’avancement de l’après-midi, les tentes se retrouvent solidement amarrées en haut des constructions et, à la tombée de la nuit, les guides peuvent commencer à se préparer pour la traditionnelle cérémonie d’inauguration des pilotis. Au menu, crêpes, déguisements et sketches sur base du thème de leurs patrouilles.

En quelques heures, les simples constructions de bois se retrouvent transformées en espaces accueillants et cosy que les guides nous présentent non sans fierté.

Privées de construction l’an dernier et avec une large proportion d’anciennes montées au Pionnier, ces constructions ont été un défi pour ces patrouilles composées de beaucoup de jeunes. Bravo donc à elles, ainsi qu’au staff qui les a beaucoup soutenues, pour ces belles réalisations.

Les règles Covid imposant que nous ne dormions pas sur place, nous les laisseront donc le soir même terminer leur installation dans leurs tentes et commencer à se préparer pour la suite de leur camp.

Réunion baladin – 25 mars

Rapport de mission

Déroulement de la mission :

Dimanche matin, très tôt, le quartier général des opérations a reçu un appel à l’aide d’un gérant de casino très connu. Celui-ci, s’était rendu compte que, pendant la longue nuit de travail qui l’avait occupé la veille, sa fille avait été kidnappée. Il a donc appelé discrètement à la rescousse nos valeureux agents. Avec cette mission, ces derniers ont eu affaire à quelque chose de nouveaux pour eux : travailler sous couverture … En effet, ils décidèrent d’aller enquêter le jour-même sur les lieux. Ils se rendirent donc sans plus attendre au casino où, sous un faux nom, ils commencèrent à enquêter. Ils interrogèrent donc discrètement le barman, la serveuse, un joueur habitué et le croupier. Au fur et à mesures que les langues se déliaient, une série d’indices convergèrent vers le barman et son absence de trois heures injustifié. Mais toute cette concentration pour rester dans son personnage, ça creuse l’appétit ! Après avoir bien mangé, nos agents reprirent donc l’interrogatoire du barman qui avoua le kidnapping mais implora la pitié des agents. S’il avait fait tous cela, c’était pour faire comprendre à son patron qu’il n’était pas assez payé et que cela avait entrainé la perte de sa fille qui était partis vivre chez sa maman. Pour bien faire comprendre le travail arasant pour peu de gain aux agents de la 896 Agency, il leur proposa un marché : les agents devraient faire beaucoup de sport pour peu d’indices sur l’emplacement actuelle de la fille du directeur. Après 2 heures d’abnégation et de transpiration, le barman leur révéla finalement l’emplacement de la victime, elle était dans les sous-terrains du casino. Le directeur de celui-ci fut immédiatement prévenu et pu retrouver sa fille saine et sauve. Pour remercier nos agents, le patron du casino leur offrit de profiter du casino. Ils purent donc essayer toutes les attractions possibles et gagner un maximum de balaflouze pour pouvoir s’offrir un maximum de bonbons et de grenadines ! Une fois amusés et rassasiés, il était déjà temps de rentrer se reposer après cette longue journée.

Résultat de la mission : franc succès

Chefs de mission : Souslik, Corsac, Cariacou, Kowari, Le Cors’, Sousa, Alpaga et Aluco

Avec l’aide de : Aïdi, Gerfaut, Altaica et Lynx

Lutins : Double réunion 24 et 25 avril

Ce samedi 24 et dimanche 25 avril, les lutins se sont retrouvées pour une double réunion de folie, sous le soleil.

Mais rapidement elles ont compris qu’il ne serait pas question de bronzage ! Le grand méchant de l’année s’était une nouvelle fois introduit dans un film pour y semer la pagaille.

Ni une ni deux, les lutins se sont lancées à sa poursuite, dans le film « Cars ». Pourtant, avant de pouvoir découvrir ce que cet individu malfaisant comptait faire, il a fallu acquérir les compétences essentielles pour s’intégrer dans ce film, les compétences essentielles à la conduite !

Entre les apprentissages techniques de la mécanique et l’entrainement physique nécessaire à la pratique d’un sport à un haut niveau, la matinée a été intense !

Durant l’après-midi, les lus se sont retroussées les manches et se sont lancées dans la construction de leur voiture. Redoublant de motivation et d’imagination, elles se sont surpassées pour confectionner de vrais bolides tous plus beaux les uns que les autres (jusqu’à en épater les autres chefs de l’unité le dimanche matin !!). Maniant le scotch, la colle, le carton et la peinture comme personne, leurs voitures étaient fin prêtes en fin d’après-midi pour la grande course du dimanche !

Le dimanche matin, il ne manquait plus qu’une seule étape avant la course finale. Pour pouvoir conduire une voiture en toute légalité, il leur fallait bien entendu un permis de conduire… Elles ont donc enchainé une rapide formation théorique et un examen pratique, en situation, dans leurs voitures et devant leurs manifestes compétences pour la conduite, les chefs leur ont à toutes donné leur permis. Elles étaient fin prêtes pour la course tant attendue !

Attention 3, 2, 1 PARTEZ, la course était lancée, sans aucun signe du méchant à l’horizon. Les tours s’enchainaient à une vitesse folle, certaines voitures volaient en éclats suite à divers accidents et toutes se dépassaient dans un tourbillon de couleurs, de cris et de carton.

Au final c’est la bulle 1 qui comptabilise le plus de tours au compteur et qui remporte la coupe. La coupe ? Mais où est la coupe, les chefs l’avaient pourtant rangée dans leur sac… Catastrophe, ça doit être le fameux méchant qui l’a volée. Mais ne serait-il pas temps de le démasquer ? Avec tous les indices récoltés tout au long de l’année, les lutins découvrent que ce vil personnage n’était autre que Hadès, le Dieu des enfers !

Une fois le choc de cette découverte passé, les lutins se lancent à sa poursuite au travers des rues de Woluwe. Mais Hadès n’est pas né de la dernière pluie et a masqué sa trace par de multiples énigmes. Heureusement les lutins sont bien plus intelligentes et  ni rébus, ni énigmes, ni morse ne leur résistent ! Au final, c’est devant le château Malou que les lutins attrapent ce vilain Hadès, privé du délicieux gouter des violettes !

Les lutins se sont donc surpassées pendant tout ce weekend ensoleillé pour attraper Hadès et l’empêcher de commettre d’autres méfaits.

Maintenant elles ont deux mois pour se reposer mais surtout pour recharger les batteries avant la dernière réunion en juin et le tant attendu grand camp !

Reposez-vous bien et a très très bientôt les lus !!!  

Le staff Lutin

Basenji, Bassaris, Capucin, Coati, Galéa, Saimiri, Suricate et Taguan mais aussi les supers guid’hos qui nous ont accompagné pendant ce weekend de folie, Aidi, Caracal, Certhia, Jindo, Kantjil, Margay et  Steenbook.

Réunion baladins _ 28 mars

Dimanche, 9h30, nous y sommes… la réunion tant attendue par les baladins peut enfin commencer.
Equipés de leur trotinette et de leur bonne humeur, les détectives partent à l’entrainement, car manier sa trotinette tout en enquêtant n’est pas chose facile.
C’est donc par groupe de 10 que les enquêteurs furent formés tout au long de la matinée. On peut objectivement dire qu’ils sont devenus les maîtres de la trotinette, avec leurs nouvelles compétences acquises en vitesse, agilité et discrétion.
Après une pause de midi bien méritée, il a été temps de s’intéresser au design des trotinettes. Car avoir la trotinette la plus rapide n’était pas suffisant. C’est donc avec un peu d’imagination que les enquêteurs firent de leur trotinette un objet unique et coloré.
C’est finalement par des histoires que la journée s’est terminée, car chaque détective a pu vivre des enquêtes plus surprenantes et différentes les unes que les autres et les partager à ses collègues ravivera toujours des succès et souvenirs heureux !

Le Staff Baladin