Eddy Merckx n’a qu’à bien se tenir !

Dimanche passé, la Seeonee a organisé une réunion vélo au Bois de la Cambre pour se préparer aux 5h VTT en mars prochain.

Même si les températures avoisinaient celles du Pôle Nord, les louveteaux ont pris leur courage à deux mains (ou plutôt leurs vélos) pour s’aventurer dans le bois suivant un grand jeu de piste. Accompagnées de deux aspirants et des chefs, les sizaines ont dû repérer les différents points sur la carte et s’y rendre pour pouvoir poursuivre le jeu.

Après plusieurs heures de courses et d’orientation, les louveteaux se sont tous retrouvés sous le kiosque du bois pour manger un vrai festin à l’abri du vent (enfin presque…).

Revigorée et en pleine forme, toute la meute a préparé un grand spectacle de Freestyle vélo, avec des figures acrobatiques (Superman et autres) pour ensuite se rendre sur le parcours des 5h VTT et s’y entrainer d’arrache-pied.

Finalement, vers 16h30, nous avons rendu des enfants fatigués mais contents d’eux à vous, chers parents. Nous espérons qu’ils ont eu un bon repas chaud et bonne nuit de sommeil pour les récompenser.

 

D’ici la veillée de Noël, portez vous bien.

 

Le Staff Seeonee,

Akéla, Bagheera, Kala, Kotick, Nagaïna, Phaona, Rikki et Sahi. 

Petit camp Waingunga de 3 nuits – novembre 2019

La Wai retrouvera-t-elle Hathi ?
Tel était l’objectif principal des détectives de la Waingunga lors du week-end de 4 jours qu’ils ont passé. Le FBI, KGB, SUV, BAE, DNI ET GAR ont-ils atteint leur objectif ?

Dès leur arrivée à Ciney, une vidéo de notre cher Hathi leur a été projetée. Ayant été enlevé par des malfrats, ceux-ci voulaient des milliers de pépites d’or en échange d’Hathi. Comment faire ? Les loups ont eu un rendez-vous avec les banquiers afin de récolter le plus d’argent possible. Si les challenges tels que le kahoot, quizz musical, faire tenir une canette de travers, fabriquer le meilleur avion en papier le plus vite possible, etc. étaient réussis, les banquiers leurs donnaient de l’argent. Ont-ils réussi ? OUI !

Le lendemain matin, une petite gym pour bien se réveiller attendait les loups (et même les chefs). Juste après, un homme masqué leurs a envoyé une balle avec un mot attaché dessus. Il était question du point de rendez-vous pour la rançon. Les loups se sont donc mis en marche pour s’y rendre. Cependant, des obstacles ont entravé leur route; ça n’a pas été si simple. Arrivés au point de rendez-vous tout de même, les loups ont négocié un prix pour récupérer Hathi. Cependant, ce n’était pas Hathi ! Les malfaiteurs les ont eus !!!

Pour se changer un peu les idées après cette défaite, les détectives ont choisi de bricoler leur propre emblème de détective. Malgré les non-retrouvailles avec Hathi, une nouvelle mission leurs a été donnée: résoudre un trafic de voitures londonien. Cependant, les informations concernant ce trafic étaient détenues par un certain Monsieur X. Quelle agence de détectives sera la meilleure pour retrouver Monsieur X dans Londres afin de découvrir les noms des différents endroits où ont lieu des trafics de voitures ? Attaques de camps et stratégies étaient de la partie !

Après avoir trouvé la casse dans laquelle se trouvait le trafic, les loups devaient approcher cette casse sans se faire prendre par les gardiens et leurs lampes de poche… Mission réussie. Mais ! Un bandit a justement surgi de la casse à ce moment-là. Ils ont heureusement su l’intercepter. La fin de journée se clôturera sur le procès de ce bandit : le condamner, le libérer ou le garder afin qu’il nous aide durant notre enquête ? Tel était le débat.  L’ensemble des détectives a finalement décidé de le garder. Après cette petite victoire, une petite fête afin de se relaxer attendait les louveteaux.

A la suite d’une deuxième bonne nuit de sommeil, un entraînement physique pour les détectives était prévu : des INTER-SIZAINES et un sport nationalement reconnu en Inde : le KABADI !

Leur 3eobjectif du week-end était de retrouver le boss des voleurs de documents. C’est grâce à Monsieur X ayant mis une trentaine d’indices codés dans l’endroit de camp que les détectives ont pu trouver dans quel garage il se trouvait. Sur place, ils ont découvert que les documents n’étaient plus là et que des lingots d’or avaient été volés. Le Boss s’étant volatilisé, les détectives sont passés chez chaque membre du personnel pour savoir ce qu’ils avaient vu ou entendu (directeur, mécanicien, nettoyeur, secrétaire, prisonnière, gardien de prison et client). Après avoir réfléchi et mis en commun tous les témoignages, les détectives ont tous trouvé qui était le ou la fautive : la secrétaire. Bravo !

Une veillée préparée par les Aspis et Guides horizons attendait les loups pour qu’ils se détendent après cette journée pleine de rebondissements. Le lendemain matin, l’objectif principal et crucial était celui de retrouver Hathi. Où ? En haut de la colline Tschrmiskran. Une fois arrivé en haut, il sera envoyé à l’hôpital en hélicoptère. La mission fut REUSSIE !!!!!!!! Hathi est sauvé ♥

Après s’être amusés durant 4 jours, il était temps que Papa/Maman vienne chercher leur détective…

Le staff Wai                

PS : Ce camp était un camp 0 déchet

Petit camp baladin – novembre 2019

C’est par un froid glacial que les baladins sont retournés samedi après-midi dans leur monde imaginaire afin de passer deux jours fantastiques.

A peine installés, les baladins ont appris, grâce à plusieurs modules, les différences physiques et mentales possibles, après tout on ne sait jamais sur qui on peut tomber dans un monde imaginaire…

Ensuite, alors que la nuit était tombée, nous avons aperçu au loin des elfes qui avaient l’air de nous appeler. Nous avons donc suivi leurs traces lumineuses ainsi que leurs lettres pour arriver au final à un passage secret constitué d’un fil d’Ariane. Cet ultime obstacle franchi, nous avons découvert le mystérieux château abandonné dont les elfes nous avaient parlé.

Le lendemain, afin de rendre le château plus conviviale et confortable nous avons dû le reconstruire.

Après avoir bien travailler et comme le dit si bien le dicton « Après l’effort, le réconfort », nous avons profité de plusieurs parties de sport pour nous relaxer.

Malheureusement de très méchantes sorcières en ont profitées pour rôder autour de notre propriété. A nouveau, nos amis les elfes sont venus à notre secours pour nous aider à nous en débarrasser. En effet, ils connaissaient un nouveau sentier, qu’il fallait suivre en se repérant avec du sucre et du sel, pour finalement trouver de quoi créer des fusées anti-sorcières.

Après une journée riche en émotion, nous avons pu profiter d’une chouette veillée organisée par les aspirants et les guides horizons, laquelle nous a appris que des gentilles sorcières existaient aussi.

Enfin, après un petit rangement, il était temps pour les baladins de retrouver leurs chers parents, retrouvailles que nous avons célébré en partageant une auberge espagnole toujours 0 déchet (Encore un grand merci aux parents de nous soutenir dans cette cause qui nous tient fort à cœur).

Le Staff bala

 

TU

Le weekend dernier, retour aux sources pour les chefs. Nous nous sommes retrouvés à Geel pour le « temps d’unité », étape indispensable pour le parcours d‘un bon chef formé. On était tous en forme et très contents de passer un camp tous ensemble !
Arrivés à 20h le vendredi soir, le clan nous a concocté un jeu nocturne pour bien débuter le weekend.
Réveil 8h, les chefs d’unité nous appellent pour un hebert (=gym matinale). On commence directement la journée avec un team building, animé par deux jeunes hommes. La première activité était un paintball avec des arcs-à-flèche. Ne vous inquiétez pas, nous nous sommes bien occupés des chefs d’unité. 😉
Ensuite, on a assisté à une conférence de deux heures sur nos responsabilités en tant que chef. C’était super intéressant et vos enfants seront encore mieux surveillés ! <3
Début d’après-midi, la deuxième activité du team building a suivi : courses relais améliorées. Le travail d’équipe et l’entraide étaient à mobiliser pour cette activité.
Après, nous avons assisté à plusieurs formations ; atelier nouveaux chefs, totémisation, feu (incendies), gestion du site de l’unité, transmission des savoirs, formation pour les guides horizons et les aspirants ainsi qu’un atelier pour les chefs de section. On a terminé la journée par une finale de tir à la corde.
Après une journée remplie de nouveaux savoirs et de bonnes rigolades, nous nous retrouvons autour d’un spaghetti bolognaise concocté de main de maitre par le clan, suivi par une soirée jeux de société.
Le dimanche matin a été consacré au rangement de l'endroit et d'un conseil d'unité. Après cela les chefs sont rentrés chez eux pour profiter d'un repos bien mérité.

On espère vous voir en forme et en uniforme demain pour la réunion!

Signé vos staffs adorés <3

Posted in TU

« On est là pour la trottinette nous, par pour autre chose »

Ce samedi 30mars, nos baladins ont participé à la 11e édition des 3h trottinette. C’est accompagné de leur motivation, leurs plus beaux sourires et d’un grand soleil qu’ils sont montés sur la trottinette afin de représenter notre sarabande.

Ils nous l’ont dit eux-mêmes « On est là pour la trottinette nous, par pour autre chose » et pour le coup, ils n’étaient pas là pour rire ! Car en effet, au bout de 3h, avec 66 tours au compteur nous pouvons fièrement annoncer que nous sommes 10e/40, youhouu.

Au cours de la journée, les baladins ont pu profiter de plusieurs châteaux gonflables. Ils ont pris part à différentes épreuves concernant l’écologie, ils ont pu gagner de délicieux popcorn à partager entre copains, mmmh ! On peut vous l’assurer, ils étaient ravis !

Pour finir, nous voulons remercier et féliciter chaque baladin pour leur participation, pour avoir fait au moins un tour sur la trottinette et pour la motivation qu’ils ont eu tout au long de la journée, un vrai plaisir ! On est si fier de vous, vous êtes tops ! Bonnes vacances à tous, on se retrouve fin avril en forme pour une chouette réunion.

Le staff balas.

 

Réunion bala 10/02

« Olélé Olala, on est tous là pour le climat ! »

 

Ce dimanche, notre ami Charlie nous a rejoint afin de nous parler du climat, sujet d’actualité.

 

A travers différentes épreuves, nous avons pu expliquer aux baladins l’importance de prendre soin de notre planète.

Une épreuve consistait à classer les transports en commun du moins polluant au plus polluant, une autre à répondre à un questionnaire à choix multiples ou encore, à créer des bâtons de pluie et des maracas avec des bouteilles en plastiques et rouleaux de papier toilette.

 

Durant l’après-midi, nous avons laissé place à leur imagination.

Les baladins ont créé leurs pancartes et leurs slogans afin de préparer notre manifestation en faveur du climat. Les baladins ont également eu la chance de pouvoir échanger leurs idées et recevoir les petits conseils de Charlie pour lutter contre le gaspillage.

Tout comme nos baladins, Charlie adopte l’utilisation de la boîte à tartine et de la gourde.

 

La journée s’est terminée par une manifestation en compagnie de nos baladins rejoints par leurs parents, notre ami Charlie et le staff.

 

Nous tenions encore à remercier les parents qui, malgré le vent et la pluie se sont mobilisés avec nous pour cette manifestation.

Tous ensemble, nous avons été plus chauds que le climat.

 

Réunion du 29 avril 2018

En cette journée pluvieuse, les baladins poursuivent leur tour du monde et se rendent sur les terres arides et desséchées du Moyen-Orient.

En effet, les habitants du village du grand sage Aboubakar El Mumu ont déserté leurs habitations à cause de la sécheresse. Celui-ci est donc venu nous rendre visite pour solliciter notre aide. Les baladins, toujours prêts à aider les autres et à rendre service acceptent avec joie de tout faire pour ramener l’eau au village.

Après une longue marche en grande partie sous la pluie, les balas arrivent enfin au village. Là pas de traces d’Aboubakar mais celui-ci nous a laissé un message. Malheureusement, même s’il parle très bien français, Aboubakar ne sait pas écrire en français. Il nous faut donc déchiffrer sa missive. Celle-ci nous explique qu’il y a des bidons enfuis dans le sable et que grâce à eux nous pourrons remplir le puis.

Les balas partent donc à la recherche des bidons et une fois ceux-ci retrouvés, nous profitons d’un bon petit pique-nique bien mérité pour reprendre des forces.
Après, hop ! On court faire des allers-retours entre l’oasis et le puis pour le remplir à ras-bord. Certains baladins évitent d’ailleurs de justesse une petite douche. C’est donc mission accomplie pour les baladins.

Mais malheureusement il n’y a toujours aucun habitant de retour… Nous décidons donc de rendre leur village accueillant et d’organiser une petite fête de bienvenue. Pour ce faire, les baladins font différentes épreuves chez les chefs (bowling, tirs au but, mölky, mikado géant, course relais en chameau…) et gagnent de la peinture, de la craie, des post-it et des magic colors pour décorer le village.

Une fois celui-ci décoré, il est temps de retourner au local où Aboubakar vient nous remercier d’avoir ramené l’eau et la joie dans son village.

C’est ainsi que fatigués mais heureux d’avoir rendu service, les baladins sont rentrés chez eux.

On se retrouve le 24 juin 2018 pour terminer notre tour du monde !!

Le staff Baladins qui a déjà hâte de vous revoir

Réunion du 24 mars 2018

Ce samedi 24 mars 2018, alors que certaines sections chauffaient leurs cuisses au bois de la cambre, les baladins sont partis un peu plus loin afin de faire le tour de l’Amérique du Sud.

En effet, nous sommes passés par pas moi de 7 pays, l’Argentine, le Brésil, le Chili, la Colombie, le Pérou, l’Equateur et le Venezuela.

Après une brève introduction culturelle de chaque pays, nous avons fait des petites épreuves telles que du football à 5 goals et 3 balles au Brésil, une chasse aux œufs en Colombie, un concours de crachat de lama au Pérou, et bien d’autres.
Le but était de réaliser ces épreuves en équipe. En fonction de la réussite de chaque épreuve, les équipes recevaient des points. A la fin de la matinée on a additionné tous les points pour voir qui avait gagné le jeu. Au final, c’est l’équipe des Bébés Dauphins qui a le mieux tiré son épingle du jeu.
Après un bon petit repas de midi, les baladins ont eu la lourde de tâche de représenter un pays d’Amérique du Sud et d’essayer d’envahir les autres.
Le choix du pays dépendait du classement du jeu de la matinée.
Mais comment envahir les pays des autres équipes ? Facile, il suffit d’éclater les ballons qui se trouvent dans leur camp en marchant dessus.
Plus de ballons ? Pas de soucis, une petite épreuve chez les chefs et hop, 5 nouveaux ballons.
Les baladins se sont tous bien défendus et par conséquent il a été impossible de déterminer un gagnant. Félicitations à toutes les équipes pour leur motivation !!

Une fois ces attaques de camp terminées, les baladins ont pu profiter une petite demi-heure de la magnifique pleine de jeu du parc Georges Henri avant de retourner au local.

Merci pour votre motivation et votre bonne humeur tout au long de la journée !!
On espère que vous vous êtes autant amusés que nous.

Profitez bien de vos vacances de Pâques pour nous revenir en forme le 21 avril

Le Staff Baladins

Réunion Grand-Place (Dragons 26-11-17)

Ce dimanche 26 dernier, le célèbre magazine « Put Some Respeck On My Name » organisait un concours pour dénicher les meilleurs paparazzis sur Terre, avec une récompense colossale à la clé. Attirés par l’appât du gain et par cette rare opportunité, les scouts furent amenés à écumer différents lieux fréquentés de la capitale, à la recherche des clichés les plus sensationnels et des personnes les plus hype’s. Manneken-Pis n’avait qu’à bien se tenir!

 A côté de cela, pour tester leurs compétences en négociation et leurs aptitudes à dénicher de la « swagosité », le concours les a mis également au défi de rapporter l’objet le plus insolite qui soit. Au départ : uniquement un trombone à disposition. But du jeu : au fil de trocs et d’échanges avec des objets qui ont de plus en plus de valeur, rapporter en fin de journée l’objet le plus stylé possible.

Réunion 26/11/2017

Quelle mauvaise surprise avons nous eu ce matin en découvrant que Doguera et Jacana avaient disparu alors que leurs affaires étaient encore à l’endroit du rassemblement. Nous sommes donc partis à leur recherche en suivant les indices que les kidnappeurs avaient laissés dans la précipitation. Heureusement, nous les avons retrouvés en début de matinée mais ils ne se souvenaient de rien. Grâce aux indices trouvés nous avons pu deviner que les malfrats venaient d’Amérique du Nord, soit des indiens soit des cow-boys. Avant de partir enquêter, nous devons nous entrainer afin de pouvoir se repérer dans le noir, développer notre agilité, notre vivacité et notre rapidité, etc. Après avoir repris des forces à midi nous sommes donc allés mener l’enquête de village en village (dans les stations de métros). De Monttown à Stockarmy en passant par Crocodile Dundee, Vancouver et bien d’autres, nous avons pu découvrir qui avait fait ça à nos deux chefs adorés. Nous avons fini par savoir qui était les coupables et avons pu leur donner une bonne leçon qu’ils ne sont pas prêts d’oublier… je crois qu’ils ne recommenceront plus de sitôt !

PS : un tout grand merci à Alpaga (ancienne chef baladin ayant quitté le staff l’année passée), Husky (ancienne chef baladin ayant quitté le staff il y a 2ans), Dallas (intendant au grand camp de l’année passée) et Cougar (ancien akéla de la seeonee) qui sont venus nous aider à tenir les épreuves durant la réunion.

Nous nous retrouverons donc en février Pour de nouvelles aventures et continuer à explorer de nouveaux continents. 🌏