La cabane des nains

Ce dimanche 8 mars la Sarabande des écureuils est allée rendre visite à l’un des derniers peuples du monde des balas qui leurs était encore inconnu. La ribambelle a été à la rencontre des nains ! Durant la matinée et le début de l’après-midi ils ont passé leurs temps à faire connaissance avec chacun des nains. Chaque nain leur avait préparé  une petite surprise !

Le Nainbécile fut le premier qu’ils rencontrèrent. Ce dernier avait malencontreusement perdu ses œufs en or… Ses œufs magiques étaient indispensables pour le repas des nains. Car ils avaient la particularité d’être l’élément clé de la recette de la plus savoureuse omelette dont seuls les nains ont le secret. Les baladins ont donc dû chercher ces œufs et les garder précieusement dans leurs sacs jusqu’à l’arrivée à la cabane des nains.

Une fois leurs œufs en or bien protégés dans leurs sacs, la ribambelle continua son chemin et tomba sur le Nainsolite. Il leurs proposa un concours de blagues pour leur remonter le moral durant cette longue escapade vers la cabane des nains. Les blagues et rires s’enchaînaient et les baladins ont pu reprendre la marche le sourire aux lèvres !

Arrivé au prochain territoire le Nainpossible réussi à les surprendre avec des énigmes en tous genres. Ça n’a pas duré longtemps avant que le Nainpossible comprenne que les baladins étaient trop perspicaces pour se faire déstabiliser pas ses énigmes. A chaque énigme, la ribambelle trouvait facilement la réponse. Une fois son répertoire épuisé il ne put les garder plus longtemps et les laissât continuer leur chemin.

Un peu plus loin, le Nainportekwa leur laisser souffler un peu après ces énigmes incessantes. Il leur apprit sa dance favorite, le Harlem Shake ! Cette danse contagieuse rend tous ses participants contaminés par la maladie de la danse folle.

Après tant de gesticulations insensées, il fut temps de reprendre la route. Après des kilomètres de marche la ribambelle arriva enfin à rencontrer le prochain nain. Le Nainstituteur essaya de leur enseigner à nouer leurs lacets, enfin essaya…

Le temps était arrivé pour les baladins de faire une pause et de manger leur pique-nique bien mérité. Mais après seulement un peu de temps ils tombèrent nez à nez avec le Naindestructible. Celui-ci leur proposa un parcours du combattant finissant en montée de Jerusalem. Ce fut une réelle épreuve mais tous les baladins ont réussi à finir le parcours en terminant en haut de la butte.

En route vers la cabane des nains ils rencontrèrent le dernier des nains, le Naingénieur. Il leur proposa de mettre à l’épreuve leurs connaissances en ingénierie pour protéger leurs œufs en or qu’ils gardaient si précieusement dans leurs sacs. Chaque groupe reçu du matériel pour protéger leur œuf magique qu’ils allaient devoir faire tomber d’un pont. Quasi toutes les équipes ont réussi à sauver leurs œufs en or et purent ainsi reprendre la route.

Après de longues heures de marches la ribambelle arriva enfin aux portes de la cabane des nains. Mais personnes ne s’y trouvait ! « Comment est-ce possible ? » se disaient les baladins. Il fallait donc aller à leur recherche dans les parages ! Heureusement ce n’était qu’une blague des nains. Ils s’étaient cachés pour surprendre la Sarabande… Mais ce n’était pas la dernière surprise. Les nains avaient préparé un merveilleux goûter pour la ribambelle. Des gâteaux, des gaufres, des crêpes avaient été préparés en tant que bienvenue dans le territoire de la cabane des nains.

Malheureusement toute belle aventure a une fin… C’est donc après s’être longuement amusé avec les nains que la Sarabande des écureuils fut contrainte à rentrer au local pour le rassemblement final et le retour chez Maman et Papa !

– Le staff Bala –